Qui sommes-nous ?

Ce blog retrace l’aventure « Crazy Machine 2020 » des élèves du premier degré des Aumôniers du Travail de Boussu.

Accompagnés de plusieurs enseignants, les élèves du premier degré différencié de la Classe Atelier(s) participent avec les élèves de première commune à cette aventure extraordinaire.

L’objectif du concours est de montrer que les sciences et les technologies ne sont pas ennuyeuses mais que ces matières sollicitent au contraire la créativité, l’esprit d’équipe et même l’humour. Cette année, le défi consiste à actionner une des remarquables inventions de Léonard de Vinci en mettant en oeuvre une réaction en chaîne volontairement complexe.

Parce que l’apprentissage et l’orientation sont indissociables, le Crazy Machine est un projet-outil au service de la progression de l’élève. Il offre, entre-autres, la possibilité à chaque enfant de s’exprimer sans véritable limite et contrainte. Chacun y trouve un intérêt. Les émulsions favorisent les conflits socio-cognitifs et poussent véritablement les élèves à se dépasser dans leurs objectifs personnels et communs.

Se mobiliser, élèves et enseignants, autour d’un même projet à l’issue incertaine donne davantage de sens aux apprentissages qui dès lors s’entremêlent. Chacun y trouve une progression intrinsèque signe, pour nous, d’une « bonne santé » pédagogique et d’une expansion aux nouvelles pratiques.

Décloisonnement des disciplines, différenciation pédagogique, pédagogie du projet, motivation, accrochage scolaire, valorisation, coaching sont au programme…

Comment ?

L’idée globale est d’agir en amont de façon à orienter chaque élève dans ses recherches, à l’encourager, à se questionner, à l’obliger à négocier avec l’autre la pertinence de ses trouvailles. Les élèves seront mis en action et seront responsables face à leurs apprentissages. La porte est grande ouverte à la collaboration, au partage et à la construction des savoirs, en vue de favoriser une intégration durable des connaissances.

Tous les élèves n’apprennent pas de la même manière et au même rythme. Les élèves sont différents par leurs acquis, leur comportement, leur rythme de travail, leurs intérêts, … Face aux apprentissages, certains peuvent éprouver des difficultés passagères. Pour d’autres, les difficultés sont installées plus durablement et freinent la réussite scolaire. Le travail sera adapté au niveau de chaque élève à travers une organisation et des dispositifs didactiques différents.

Guidés pas à pas en fonction de l’avancement et la tournure que prendra ce projet, l’accent sera mis sur la persévérance, la confiance en soi et la spontanéité. L’important n’est pas de savoir ce qu’il faut faire, mais de vivre une aventure de questionnements et de recherches.

Notre objectif est de mettre en œuvre des conduites semblables à celles de la démarche scientifique : analyser, décomposer, faire des hypothèses, expérimenter et vérifier, évaluer et réajuster.

Les élèves seront en permanence amenés à faire appel à certains contenus d’autres cours. Au-delà de ses démarches mentales et de ses attitudes, chacun développe également des compétences spécifiques, des savoirs ou savoirs-faire se rapportant aux domaines précis qui les concernent.

Ce projet Crazy Machine vise à développer l’autonomie d’apprentissage des élèves, afin qu’ils puissent acquérir de façon autonome de nouvelles compétences.

« Apprendre est une aventure
dont tu dois être fier
.
Ces moments te construisent,
te permettent de grandir.

Profite de ces instants,
c’est tout ce qui compte ! »


%d blogueurs aiment cette page :